logo.gif

ENFANTS, ESPOIR DU MONDE : EEDM

eedm_bandeau.jpg

 Mouvement d'aide à l'enfance en détresse. Association dont la mission est reconnue d'utilité publique.

Nos objectifs : Education et santé 5000 enfants aidés là-bas Des bénévoles ici --> La totalité des dons pour les enfants là-bas Parrainer un enfant avec seulement 25€ par mois, mais il ne reste que 6,25€ à votre charge après réduction d'impôt

EEDM
Les centres
Ventes d'artisanat
Visites

 488082 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Les Soeurs de St François d'Assise de PORT AU PRINCE nous écrivent :

« Merci pour vos messages bien réconfortants.

Au CAP (Le Cap Haïtien, 2è ville du pays) la secousse a été longue, mais pas trop forte.

Notre Collège St François d'Assise ( à Port-au-Prince) est à terre, heureusement les Soeurs sont indemnes et logent dans les locaux de l'internat »

Les Soeurs de la SAGESSE de PORT AU PRINCE nous écrivent :

« Merci pour vos messages et gestes et marques de sympathie.  6 soeurs de Carrefour sont décédées, 2 de nos soeurs sont inhumées, les autres corps ne sont pas encore dégagés des décombres. La maison d'accueil de Carrefour est totalement détruite ainsi que l'Institut Montfort et d'autres, en résumé toutes nos communautés de Port-au-Prince. Celle de Pétion-Ville (en hauteur) tient debout, toutes les soeurs s'y sont donc réfugiées  mais les soeurs dorment dans la rue avec les secousses répétées. »

David LATOUR Directeur de EFAMED à Jérémie dans le sud-ouest nous écrit :

« J’ai bien reçu ton message, pour le moment on peut communiquer via Internet mais les téléphones ne fonctionnent pas.

Le tremblement de terre a beaucoup touché la capitale d’Haïti, mais les provinces ne sont pas trop touchées comme dans la Grand’ Anse

A Gommiers, quelques maisons ont été écrasées, mais les gens ont survécu.

 Dans notre région le temps est très mauvais, il y a beaucoup de pluies et vents.

Heureusement nous, on n’est pas touché. »

Parrainage "CAUVIN" à PORT AU PRINCE

Annie Cauvin, actuellement à New-York, est sans nouvelles de sa Soeur MMarcelle Cauvin, médecin de la Croix-Rouge à Port au Prince; nous n'avons aucune nouvelle non plus des 50 enfants parrainés et leur famille, habitant tous la capitale.

Santo dortoir des enfants sous l'eau
Santo dortoir des enfants sous eau bis.jpg

  Santo le béton est coulé pour les classes
Santo Beton.jpg

SANTO Les grands en ébénisterie font les armoires des internes
SANTO Les grands en ebenisterie font les armoires des internes.jpg

SANTO hangar en tôle pour atelier
SANTO hangar en tole pour atelier.jpg

SANTO cloture à refaire
SANTO cloture_a_refaire.jpg

SANTO  la fête c'est l'occasion de danser
SANTO Cours de danse.jpg

SANTO  après les classes sous tente, voilà les hangars pour accueillir les élèves
SANTO Classe provisoire.jpg

  au Collège St François, les classes sous tentes

St Francois Tente .jpg

les enfants externes sont amenés de la ville en bus à Santo
Mft_santo.jpg

les cours ont repris pour les enfants sourds
Eleves-classe.jpg

  Les locaux provisoires de l'école pour enfants sourds des Soeurs de la Sagesse de Port au Prince (bois, tôles, tentes, chapiteaux)
Picture 162.jpg


Les Soeurs de la Sagesse de Port au Prince aménagent le terrain de leur ferme à SANTO (extérieur de Port au Prince) pour y installer des locaux scolaires provisoires
Picture 196.jpg


L'institut Montfort des Soeurs de la Sagesse de Port au Prince est détruite et de surcroît vandalisée
Picture 062.jpg

Les bâtiments de l'institut Montfort des Soeurs de la Sagesse de Port au Prince se sont écroulés

Picture 066.jpg

Nouvelle distribution par David Latour (responsable de centre EEDM)
de riz, huile, épices, beurre, savon.
P1020112_WEB.jpg

La distribution se fait de maison en maison
 P1020101_WEB.jpg
 Les famillles habitent en périphérie de Jérémie P1020106_WEB.jpg 

Maison de la famille de J. B. Pierre totalement détruite à Béraud
Photo_maison_J_Bertholini_Pierre_a_Beraud.jpg

Facture de l'achat par EFAMED des denrées distribuées financées par EEDM
factures_kits.jpg

JEREMIE Distribution des kits de première nécessité aux familles réfugiées de Port au Prince
P1010866.jpg

P1010882.jpg

P1010868.jpg

il pourra nourrir sa famille pour quelques temps
P1010885.jpg

  PORT AU PRINCE  JACQUET Le bâtiment n'est pas effondré mais la vie s'organise sous tente, par peur
JACQUET7_WEB.jpg

PORT AU PRINCE  JACQUET La "hantise du béton" pour la nuit, les tentes "ont la préférence"
JACQUET3_WEB.jpg

Ecole de LA VALLEE près de JACMEL  -  Plan Haïti leur a fait don de tentes
SDC10487.jpg

Ecole de LA VALLEE près de JACMEL - des tentes pour la reprise de l'école
SDC10469-1.jpg

Ecole de LA VALLEE près de JACMEL - l'école a repris sous les tentes
SDC10476.jpg

Juin 2010 Port au Prince vu d'avion, en bleu les camps de toile dans une partie de la ville ... seulement les plus grands, et sans compter les blancs, beige, bruns, ...
Photo01.jpg

 
Juin 2010 Port au Prince, un camp vu de plus près ... imaginez-le en cas de pluie et de vent !
photo02.jpg


 
Juin 2010 Port au Prince, le champ de mars, à côté du Palais National, comme aux premiers jours après le séisme 
Photo02bis.jpg

Juin 2010 Port au Prince, sur les hauteurs en pente raide, les dégâts sont énormes

Photo02ter.jpg

Juin 2010 SANTO, les dortoirs avec des caniveaux pour qu'à la prochaine pluie, les chaussures ne flottent plus dans la tente
Photo03.jpg


Juin 2010 A l'Ecole du Sacré Coeur, seul le hangar gymnase en fer et tôle a tenu. Les tentes occupent le terrain du bâtiment écroulé et déblayé ; ce sera ainsi jusqu'en 2011, début prévu de la reconstruction
Photo04.jpg


Juin 2010 Ecole des Gommiers près de Jérémie, la construction des 5 premières classes avance ; ce sera opérationnel à la rentrée de septembre
Photo10.jpg


Juin 2010 La cuisine au charbon de bois de l'école d'Infirmières à Jérémie. L'école manque d'équipements et de matériel, la cantine ne peut fonctionner tous les jours

Photo12.jpg



Juin 2010 EFAMED : le dortoir des jeunes en formation professionnelle est trop petit ; on se serre à 12 avec des lits superposés, parfois davantage si on partage un matelas à 2. Il faudrait agrandir, il y a des jeunes réfugiés du séisme et beaucoup de demandes d'inscription pour septembre
Photo13.jpg


Juin 2010 : la cuisine de l'école de Béraud prépare un repas très attendu et apprécié des 750 enfants de l'école
Photo14.jpg


Juin 2010 - Externat St Joseph aux CAYES : Sr Floraine a accueilli, en plus des 600 élèves de l'école, 200 enfants réfugiés du séisme, et même ouvert une petite école du soir, comment faire quand on était déjà à l'étroit ?
Photo15.jpg


Juin 2010 - Sr Pauline a en charge 2 écoles dont l'école de Caye-Fidèle (140 enfants) à Grand rivière près de St Louis du Sud. Les moyens manquent et de surcroît l'école a été endommagée en février, par les inondations de la rivière voisine
Photo16.jpg

Juin 2010 - à l'école du Jacquet, les petits chantent sous la tente, par peur du béton du bâtiment-école voisin,
Photo17.jpg


Juin 2010 - à l'école de Lauture sur le route de La Vallée de Jacmel, seuls les bâtiments à toit en tôle et les bâches accueillent les classes, toujours la peur du béton. La cantine ne fonctionne que par intermittence, alors que les enfants font jusqu'à 7 km à pied pour venir à l'école.

Photo18.jpg
 


Date de création : 15/01/2010 : 18:06
Dernière modification : 15/01/2010 : 21:23
Catégorie : -
Page lue 4096 fois